Paris made in China : un pari raté, un village fantôme

Paris made in China : un pari raté, un village fantôme

On connaît le goût prononcé de la Chine pour « s’inspirer » des idées de ses voisins. Cette tendance a l’avantage d’arranger tout le monde, surtout lorsqu’il s’agit d’acheter la même chose (ou presque) à un prix défiant la concurrence. Concernant l’architecture il semblerait que ce soit une autre histoire.

En 2007, la Chine a fait construire une reproduction de notre capitale dans le quartier Tianducheng de Shanghai. Tout y est : immeubles Haussmanniens, avenue des Champs-Elysées, Versailles, Montmatre et bien sûr : la Tour Eiffel.

La version fake de Paris a tout de Paris sauf les touristes. Selon le magazine VICE, le quartier n’est plus qu’une ville fantôme et des centaines de millions de dollars dépensés pour devenir un simple décor pour les photos de mariages des habitants ne pouvant se rendre en France. Comme quoi, Paris sans les parisiens, ce n’est pas tout à fait Paris. Seuls une trentaine de personnes vivraient actuellement dans le quartier abandonné.

fake-paris-china-05

fake-paris-china-07