Temps de séchage béton pour poteau : tout ce qu’il faut savoir.

Par Morgan 
 4 minutes
Bricolage

bétonPixabay

Quelle est le durée nécessaire à la prise du béton pour un poteau ?

Communément, on évoque « le temps de séchage du béton », mais en réalité, et dans un langage plus correct, il s’agit plutôt de temps de « prise » ou de « durcissement » nécessaire pour que le béton acquière le maximum de résistance et de durabilité pour pouvoir réaliser l’ouvrage efficacement sans risque d’endommagement sur ce matériau.

La durée est variable selon un bon nombre d’éléments extérieurs et en fonction de l’usage et du type de béton. Mais alors, combien de temps faut-il pour que le béton prenne ?

Comment assurer une bonne prise du béton ?

Le durcissement ou autrement dit, la maturation du béton est une étape très importante qui nécessite qu’on lui accorde une attention particulière, il est important qu’elle s’effectue le plus homogènement possible.

Le temps de prise du béton est régi par les normes NF EN 206-1. Les délais indiqués ces-dernières pour une prise optimale ne sont pas souvent respectés sur les chantiers, cependant, le respect d’un délai minimum avant la poursuite des travaux est impératif, pour assurer les futures qualités résistives du béton et éviter l’effondrement de la dalle fraîchement coulée.

Les temps de prise du béton

Le béton prend en quelques heures mais sa solidité ou autrement dit, « sa classe de résistance » ne s’atteint que progressivement au bout d’un temps de prise nettement plus long. La formule BAEL 91 détermine en nombre de jours le taux de montée en résistance du béton comme suit :

  • Au bout de 2 jours, le béton prend à 30% ;
  • Au bout de 7 jours, il prend à 70% ;
  • Au bout de 14 jours, il prend à 85% ;
  • Au bout de 21 jours, il prend à 90% ;
  • Et enfin, au bout de 28 jours, il prend à 95%.

Le temps de prise dépend également de plusieurs paramètres, notamment de l’usage qui est fait du béton. Pour la réalisation d’un ouvrage tel qu’un poteau, on utilise un béton armé coulé entre deux éléments métalliques verticaux servant de moules. Ainsi, pour un poteau, le temps de prise est estimé à 28 jours.

Cependant, cette durée est considérée comme étant idéale pour la reprise du chantier, car en réalité, le béton durcit pendant toute sa vie, tel que mentionné précédemment, au bout des 28 jours recommandés, il atteint 95% de sa prise et non 100%.

Les facteurs qui impactent sur le temps de prise du béton

De nombreux facteurs influencent la phase de prise du béton. En effet, cette dernière peut-être ralentie ou au contraire accélérée, selon les conditions climatiques extérieures et la qualité du béton (en fonction du dosage de l’eau ou des granulats…).

Les conditions climatiques du moment

Le temps de prise du béton est variable en fonction des conditions climatiques extérieures.

En temps de chaleur, il prend plus rapidement quand la température est au-dessus de 25°. Une prise plus rapide ne présage rien de bon, en effet, elle peut engendrer une perte de résistance à long terme, il est donc nécessaire de procéder à l’ajout d’un adjuvant retardataire, à l’utilisation d’eau froide pour son dosage et à l’hydratation régulière de la surface d’ouvrage en l’arrosant tout simplement. Il est également recommandé de bétonner durant les périodes fraiches de la journée, pour garantir une meilleure prise au béton et donc une meilleure résistance pour que ce dernier ne laisse pas apparaître de fissures dans le futur.

En revanche, lorsqu’il fait froid et que les températures sont en dessous de 5°, la prise est nettement ralentie et peut s’allonger jusqu’à 5%. Par conséquent, il faudra prendre ses précaution en favorisant l’utilisation d’eau chaude et en procédant à l’ajout d’un adjuvant accélérateur de prise, et opter pour une qualité supérieure de béton.

La qualité du béton

Les composants du béton à savoir : le ciment, les granulats, le sable ainsi que l’eau de gâchage impactent également sur le temps de prise du béton, et particulièrement les granulats. En effet, ces derniers étant des minéraux poreux, ils ont la capacité d’absorption ou inversement de rejet de l’eau se trouvant dans la composition du béton.

À présent, les risques d’un béton mal pris n’ont plus de secrets pour vous, il est donc d’une importance primordiale de respecter les délais de prise régis par les normes.