L’équipement moto obligatoire : on vous dit tout sur la législation !

Par Morgan 
 4 minutes
Mécanique

pixabay

Quel est l'équipement obligatoire en moto ?

Dans votre vie de motard, vous serez amené un jour ou un autre, à chuter de votre selle. Les dommages qui en résulteront dépendront bien évidemment de la chute, mais également de l’équipement que vous porterez. 7/10 des motards affirment être déjà tombés en moto, 58 % lors de leurs 3 premières années de conduites. Voilà pourquoi le risque zéro n’existe pas. Si celui qui veut aller loin doit ménager sa monture, celui qui veut assurer sa sécurité doit se ménager soi-même. Dans cet article, nous verrons les équipements rendus obligatoires à porter par la loi.

Pourquoi des équipements sont obligatoires ?

Dans l’objectif de sécuriser un maximum les utilisateurs de moto, la loi oblige le port d’un équipement adapté. Sachez que plusieurs entreprises développent des matériaux de plus en plus résistants aux chocs. Il existe aujourd’hui même des airbags pour moto. Parce que votre santé n’a pas de prix, n’hésitez pas à prendre les équipements que nous mentionnerons plus bas dans leur meilleure qualité.

Si le risque de collision est important, le plus grave reste celui que vous encourez une fois éjecté de votre moto. Vous pourrez heurter un obstacle. Voilà pourquoi tout votre corps doit-être protégé. Vous subirez toute la force de décélération. Si en voiture vous êtes retenu par une ceinture de sécurité, en moto vous serez directement éjecté. voilà les équipements obligatoires dont nous parlerons en détail plus bas :

  • Le casque.
  • Les gants.
  • Le gilet jaune depuis 2016.
  • Une plaque d’immatriculation homologuée.

Les équipements obligatoires à porter en moto :

Voici les équipements obligatoires à porter pour assurer votre sécurité. Sachez que vous serez puni d’amendes et des retraits de points sur votre permis de conduire, dans le cas où vous ne disposeriez pas de l’un des équipements cités ci-dessous :

Le casque

Sachez qu’un casque non homologué est sujet à vous faire payer une amende de 135 € et un retrait de 3 points sur votre permis. Il y a deux normes législatives, la première NF S72.305 qui est, rappelons le, obsolète mais toujours autorisée, et la E22. Il y a sur votre casque, l’inscription 2 et une lettre selon son type, J pour le modèle Jet, P pour le casque intégral. Nous vous conseillons lors de votre achat, de bien consulter le vendeur sur les normes à suivre, car vous en aurez besoin même lors du passage de votre permis moto, et sachez qu’il peut constituer un motif de d’échec.

Les gants

Les gants homologués sont ceux conformes à la norme CE. Depuis 2016, l’abstraction du port des gants peut vous couter une amende de 68 € et le retrait d’un point sur votre permis de conduire. Les gants vous protègent non seulement du froid, mais de l’abrasion en cas de chute et des projections auxquelles vous pourrez faire face. Choisissez un bon cuir afin d’avoir confort et sécurité.

Le gilet jaune

Depuis 2016, le gilet jaune est obligatoire. Vous devez le garder dans votre moto, et êtes obligé de le porter en cas d’arrêt d’urgence. Tout comme le casque, si vous êtes accompagné, le passager devra lui aussi porter un gilet jaune en cas d’arrêt. Dans ce cas lors, de votre achat, pensez à en prendre deux que vous laisserez dans votre moto.

La plaque d’immatriculation

Depuis 2015, les plaques d’immatriculations des motos ont été uniformisées. Dorénavant, votre véhicule doit être identifié d’une plaque de 21 cm x 13 cm. Conformément à l’article R317-8 du Code de la route, vous êtes éligible à une amende de 135 € dans le cas où la plaque d’immatriculation de votre moto ne répond pas aux normes.

Pour conclure, sachez que les normes en vigueurs ne sont là que pour réglementer les choses. La sécurité routière est l’affaire de tous, protégez-vous et protégez les autres en vous munissant de ces équipements obligatoires.